fermer

VSC « Amélioration de la connaissance de l’herpétofaune des Antilles françaises »

Contexte :

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).
Il contribue, s’agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité ainsi qu’à la gestion équilibrée et durable de l’eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).
Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement,
ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
– une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
– une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
– pour l’outre-mer, une direction dédiée avec des délégations territoriales par bassin ultramarin ;
– des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services
départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

La Direction des Outre-mer (DOM) est composée de composée de 2 Parcs Naturels Marins, 6 services départementaux, 5 délégations territoriales (Guyane, Océan Indien, Antilles, Nouvelle Calédonie, Polynésie Française), 3 unités techniques connaissance (Guyane, Antilles, Océan Indien) tous implantés localement. Elle comprend également des services centraux, principalement situés en région parisienne.
La DOM met en œuvre le principe de subsidiarité dans l’animation, l’application des politiques et l’affectation des crédits d’interventions à l’outremer. Elle assure une représentation permanente locale avec des délégués territoriaux qui sont les points d’entrée unique et de représentation de l’OFB dans une zone géographique déterminée. Elle apporte aux services de l’État et aux collectivités territoriales une animation et une ingénierie locales.
L’Unité Technique et Connaissance Antilles (UTC) comprend actuellement 5 agents (un ingénieur chef d’unité, 3 VSC sur projet: animation du réseau limicoles Antilles, étude lambis, appui opérationnel en Martinique). Elle travaille en étroite collaboration avec la Direction de la Recherche et de l’Appui Scientifique de l’OFB sur l’ensemble de ces sujets et dans le cadre de nombreux partenariats universitaires.

 

La fiche de poste dans son intégralité par ici !