fermer

Stage « État des lieux des acquis et besoins en matière de Recherche et Développement pour l’élaboration du futur plan national milieux humide »

Conditions du déroulement du stage :
Durée et période prévues :
6 mois – entre février et juillet 2021
Conditions d’accueil :
5h/ semaine
Service d’affectation :
Ministère de la Transition écologique DGALN/DEB/EARM3 – Tour
Séquoia, La Défense Cedex. Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature,
direction de l’eau et de la biodiversité, sous-direction de la protection et de la gestion de l’eau, des
ressources minérales et des écosystèmes aquatiques, Bureau de la ressource en eau, des milieux
aquatiques et de la pêche en eau douce.
Lieu du stage :
(Télétravail possible selon l’évolution de la situation sanitaire)
Direction de l’eau et de la biodiversité
Ministère de la transition écologique et solidaire
Tour Séquoia
1 place Carpeaux – 92800 PUTEAUX
Gratification :
27,30 € par jour avec une indemnisation de 50 % des frais de transports
Contexte du recrutement et définition de poste :
Environnement du stage
Au sein du Ministère de la transition écologique (MTE), la Direction Générale de l’Aménagement,
du Logement et de la Nature (DGALN) élabore, anime et évalue les politiques de l’urbanisme, de la
construction, du logement, des paysages, de la biodiversité, de l’eau et des matières premières non
énergétiques. Elle comprend le secrétariat permanent du Plan urbanisme construction architecture
(PUCA), la mission de la communication, la direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages
(DHUP), la direction de l’eau et de la biodiversité (DEB) et le service des affaires générales et de la
performance (SAGP).
La DEB anime et évalue les politiques relatives à la connaissance, à la protection, à la police et à la
gestion de la nature et de la diversité biologique terrestre et marine, à la gestion de l’eau, à la police
de la chasse et de la pêche et à la politique des matières premières minérales non énergétiques. Au
sein de la sous-direction de la protection et de la gestion de l’eau, des ressources minérales et des
écosystèmes aquatiques (EARM), le bureau de la ressource en eau, des milieux aquatiques et de la
pêche en eau douce (EARM3) est constitué d’une équipe répartie selon 4 thématiques: « DCE
», « Gestion des rivières », « Gestion quantitative et eaux souterraines » et « Milieux humides». Les
missions de cette dernière sont l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques
publiques relatives aux milieux humides dont les plans nationaux d’action spécifiques et la mise en
œuvre de la convention internationale de Ramsar.
Contexte du stage :
Le 3ème Plan national milieux humides (2014-2018) a été lancé avec l’ambition de poursuivre les
efforts de préservation et de reconquête des milieux humides en favorisant une meilleure prise en
compte de leurs enjeux dans la sphère de l’ensemble des politiques publiques (e.g. conservation de
la biodiversité, adaptation et atténuation du changement climatique, agriculture, urbanisation,
infrastructures de transports). Fort de plus de 50 actions réparties en 6 axes de travail (Agriculture,
Aménagement du territoire, Communication-éducation-sensibilisation-participation, Connaissance,
Outre-mer et Urbanisme), il a permis de faire progresser un grand nombre de sujets, et a rempli
largement ses engagements. Malgré cette réussite, la situation des milieux humides continue de se
dégrader. Afin d’être plus ambitieux, la future Stratégie nationale pour la biodiversité, qui doit être
lancée en fin 2021, intègrera les objectifs du prochain Plan national milieux humides afin que cette
thématique soit entièrement incluse dans le socle des politiques nationales et territoriales. Ainsi,
l’année 2021 sera consacrée à l’élaboration des objectifs et des actions du futur Plan national
milieux humides.
Objectifs du stage :
L’objectif de ce stage est d’élaborer un état des lieux des acquis et besoins de connaissances sur les
« milieux humides » afin de proposer des pistes pour le volet « connaissance » du futur plan
national milieux humides.
Missions du stagiaire H/F :
1/ État des lieux des acquis et besoins de la recherche sur la thématique des milieux humides, par la
mise à jour de la synthèse des acquis et besoins opérationnels pilotée par le MNHN 2001-2011.
2/ Organisation d’une série d’entretiens (élaboration d’un questionnaire) avec différentes structures
et réseaux de recherche (e.g. Universités, établissements publics, Instituts du CNRS) et des acteurs
publics (e.g. DREAL, DDT-(M), agences de l’eau, gestionnaires).
Une cartographie des différentes structures et acteurs de la recherche sur les milieux humides à l’échelle nationale et de leurs principaux contacts sera établie en lien direct avec les pôles relais zones humides.
3/ Proposition de piste de définition du volet connaissance et d’indicateurs de moyens et de résultats
du futur plan national milieux humides. Coanimation d’un atelier de réflexion en groupe thématique
« Connaissance » du Plan national milieux humides. Les résultats du stage seront restitués en
séance.
Profil recherché :
Compétences requises :
Intérêt pour les domaines de l’eau et de l’environnement,
Capacité d’analyses et de synthèse
Capacité d’organisation, d’initiative et d’autonomie (travail à distanciel possible).
Bon relationnel, bonne expression écrite et orale
Capacité d’adaptation rapide de changements de cadre de travail
Maîtrise de l’outil informatique (pack office, logiciels de traitement d’image et de mise en page).
Niveau de formation requise :
Bac + 5 en sciences de l’eau, environnement ou géographie (Master 2 ou école d’ingénieur)
Responsables de stage :
Joanie Catrin
– Chargée de mission milieux humides
01 40 81 30 81
joanie.catrin@developpement-durable.gouv.fr
Stéphane Grivel – Chargé de mission Climat, observation et évolution du système Terre
Hydrosystèmes continentaux
01 40 81 28 49
stephane.grivel@developpement-durable.gouv.fr
Claire-Cécile Garnier
– Cheffe du bureau de la ressource en eau, des milieux aquatiques et de la
pêche en eau douce
01 40 81 30 77
claire-cecile.garnier@developpement-durable.gouv.fr
Date limite de réponse :
CV + Lettre de motivation à faire parvenir à
joanie.catrin@developpement-durable.gouv.fr
+ pdf d’un rapport (stage M1 ou autres travaux) avant le 31 janvier 2021