fermer

Une recherche mondiale sur l’assèchement des milieux aquatiques

Inrae dans un communiqué a annoncé le lancement d’un projet de recherche pluridisciplinaire dédié aux effets du changement climatique sur l’assèchement des réseaux hydrographiques et les besoins en eau. Le programme H2020 DRYvER bénéficie du financement de la Commission européenne. Coordonné par Inrae, le consortium réunit 25 experts d’Europe, d’Amérique du Sud, de Chine et des Etats-Unis. Les résultats de DRYvER attendus en 2024 devront dégager une approche pour contribuer à atteindre les objectifs de l’accord de Paris.

 

« L’ensemble des rivières, cours d’eau, lacs, zones humides, et tout autres milieux aquatiques font partie des écosystèmes dont la biodiversité est la plus riche, et pourtant la plus menacée par les activités humaines. Ces réseaux hydrographiques… »

C’est à lire ici en accès libre dans la revue l’Eau, L’Industrie, les Nuisances