fermer

Karukera, l’île aux eaux médiocres

Est-ce que les Amérindiens auraient nommé la Guadeloupe, Karukera (l‘île des belles eaux) s’ils la découvriraient aujourd’hui ? C’est la question que pose le quotidien France-Antilles, suite aux résultats préoccupants des études, pilotées par l’Office de l’eau, sur les eaux du littoral et des rivières guadeloupéennes.

 

« Les eaux de nos rivières, de nos nappes phréatiques et de notre océan souffrent de nos activités humaines. Leur état est, dans l’ensemble, médiocre.

Ce mardi, le Comité de l’eau et de la biodiversité va se prononcer sur l’état des lieux précédant l’adoption du prochain Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage). Ce schéma est un document de planification, le 3e pour la Guadeloupe, qui fixera les orientations qui permettront d’atteindre l’objectif d’un « bon état des eaux ».

On en est, pour l’heure, au constat. Celui de l’état des lieux de l’ensemble des eaux de Guadeloupe. Pilotées par l’Office de l’eau, les… »

Article payant à lire sur France Antilles