Le Pôle-relais Zones Humides Tropicales

Posté le

Création d’un cinquième Pôle-relais

 

Dans le cadre du renforcement de l’action des Pôles-relais annoncé par le ministère en charge de l’écologie lors de la célébration du 40ème anniversaire de la Convention de Ramsar, un nouveau Pôle-relais Zones Humides entièrement consacré à l’Outre-mer à vu le jour au printemps 2012.

Missions & activités

 

Les cinq Pôles-relais partagent les mêmes objectifs & axes de travail

Deux grands objectifs :

  1. Constituer un réseau d’échanges entre les acteurs concernés par la conservation, la gestion et la valorisation des zones humides d’Outre-mer : les gestionnaires, les élus, enseignants, scientifiques, utilisateurs et toute personne concernée par la conservation de ces milieux.
  2. Mutualiser les connaissances, les bonnes pratiques et le savoir-faire pour agir plus efficacement pour la préservation et la restauration des zones humides.

Pour atteindre ces objectifs, les Pôles-relais articulent leurs activités autour de trois axes de travail :

  1. La diffusion de connaissances fiables sur les zones humides au niveau national. Cette activité se concrétise notamment par une veille documentaire, par la diffusion de lettres d’information, et par la réalisation de documents destinés aux professionnels et au grand public. Avec l’ONEMA, les Pôles-relais ont également un rôle de co-animateurs du Portail national d’accès aux informations sur les zones humides.
  2. La promotion des bonnes pratiques de gestion et de restauration au sein du réseau: au travers par exemple de l’organisation de rencontres thématisées, d’un travail de valorisation des initiatives locales au sein du réseau, et de la diffusion à l’échelle nationale de retours d’expériences.
  3. La coordination pour la mise en avant de la Journée Mondiale des Zones Humides : la célébration de la signature de la Convention de Ramsar sur les zones humides, le 2 février 1971, est l’occasion pour les Pôles-relais de mobiliser leurs réseaux afin de sensibiliser le grand public à l’importance des zones humides, en se faisant le relais des évènements et des manifestations thématisées organisés pour cette journée.

Fonctionnement

 

Porté par la délégation Outre-mer du Conservatoire du littoral, ce Pôle-relais est basé à l’antenne de  Guadeloupe. Il a pour vocation de travailler sur l’ensemble des zones humides d’Outre-mer, aussi bien intérieures que littorales, dans les trois grands bassins océaniques.

Structure porteuse : Le Conservatoire du littoral

Conservatoire du LittoralLes côtes françaises ont été, au fil de l’histoire, aménagées par l’homme : production du sel, de coquillages, polders agricoles, villes et industries portuaires, stations balnéaires, fortifications, ouvrages de génie civil, phares…

Le Conservatoire du littoral a été créé en 1975 pour mener une politique foncière visant à la protection des espaces naturels et des paysages sur les rivages maritimes et lacustres. Il acquiert des terrains fragiles ou menacés pour les soustraire définitivement à l’urbanisation et permettre au public de découvrir le patrimoine naturel, paysager et culturel des rivages français.

Au 1er septembre 2013, Le Conservatoire du littoral assure la protection de 152 591 hectares de rivage, dont 38 814 en Outre-mer.

La délégation Outre-mer du Conservatoire du littoral, qui coordonne cette politique foncière de préservation des rivages dans huit régions d’Outre-mer de l’Océan Atlantique et de l’Océan Indien, a été chargée de mettre en place, d’animer et de coordonner le Pôle-relais Mangroves et zones humides d’Outre-mer, véritable pôle de compétences sur la connaissance, la communication, la conservation et la gestion durable des zones humides d’Outre-mer.

A St Pierre & Miquelon, à St Martin et St Barthélémy, en Guadeloupe et en Martinique, en Guyane, à Mayotte et à La Réunion, le Conservatoire s’est toujours tourné vers de nombreux acteurs pour la mise en œuvre de la gestion des sites protégés. En associant ses partenaires aux opérations engagées sur les terrains acquis ou affectés, il a développé un véritable réseau d’acteurs, tant institutionnels, associatifs, scientifiques que politiques. Ces partenaires constituent la base du réseau du Pôle-relais.

http://www.conservatoire-du-littoral.fr/

Structure coordinatrice : L’Office Nationale de l’Eau et des Milieux Aquatiques

ONEMA : Office National de l'Eau et des Milieux AquatiquesL’Office Nationale de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA) est un établissement public national sous tutelle du ministère en charge de l’écologie, créé par la Loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 et le décret d’application du 25 mars 2007.

Organisme de référence sur la connaissance et la surveillance de l’état des eaux et sur le fonctionnement écologique des milieux aquatiques, il a pour mission de mener et de soutenir au niveau national des actions destinées à favoriser une gestion globale, durable et équilibrée de la ressource en eau, des écosystèmes aquatiques, de la pêche et du patrimoine piscicole.

L’ONEMA fournit et organise une expertise de haut niveau, fondée sur les connaissances scientifiques, en appui à la conception, à la négociation, à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques de l’eau. L’établissement contribue à la surveillance des milieux aquatiques, ainsi qu’au contrôle de leurs usages, et participe à la prévention de leur dégradation, à leur restauration et à la préservation de la biodiversité. Il anime et participe à l’acquisition des informations relatives à l’eau et aux milieux aquatiques, aux activités et services associés, ainsi qu’à la mise à disposition de ces informations auprès du public et des autorités tant nationales et européennes que territoriales et de bassin. Il apporte aux acteurs de la gestion de l’eau, au niveau territorial et de bassin, son appui technique et sa connaissance de terrain du fonctionnement des milieux aquatiques. Il participe à l’élaboration et à la diffusion des savoirs, à la formation des personnels chargés de la gestion de l’eau, ainsi qu’à la sensibilisation du public au bon état de l’eau et des milieux aquatiques.

En matière de zones humides, qu’elles soient littorales ou intérieures, l’ONEMA apporte un appui au Ministère en charge de l’écologie pour relancer la politique nationale en ce domaine, et il coordonne à cet effet le réseau de pôles relais zones humides dont il oriente l’activité depuis 2008.

http://www.onema.fr/

Instances d’animation

Comité de pilotage :

La gouvernance du Pôle-relais Zones Humides Tropicales se fait au travers d’un comité de pilotage qui définit ses orientations et ses priorités d’action et s’assure de leur bonne réalisation.

Le comité de pilotage est présidé par l’ONEMA et est composé des membres suivants :

  • Le délégué adjoint des rivages français d’Amérique du Conservatoire du littoral
  • Le délégué adjoint des rivages français de l’Océan Indien du Conservatoire du littoral
  • D’un représentant de chaque ODE (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion)
  • D’un représentant de l’IFRECOR
  • D’un représentant de chaque territoire d’Outre-mer

Le comité de pilotage valide le budget prévisionnel ainsi que les bilans financiers et les rapports d’activité.

Le comté de pilotage se réunit une fois par an.

Réseau

Les actions du Pôle-relais sont menées en collaboration avec de nombreux acteurs institutionnels, gestionnaires et scientifiques répartis dans l’ensemble des territoires d’Outre-mer. Ils permettent un flux d’informations vers et depuis le Pôle-relais et sont force de proposition quant aux actions du Pôle-relais, qui sont ensuite soumises au comité de pilotage.

Financements

 

Le Pôle-relais Zones Humides Tropicales est financé principalement par l’ONEMA, les Offices de l’Eau de Guadeloupe et de Martinique, et le Conservatoire du littoral, sa structure porteuse. Le Pôle-relais bénéficie également du soutient de l’IFRECOR (Initiative française pour les Récifs coralliens) dans ses missions mitoyennes avec celle du Réseau d’observation des mangroves. Outre ces partenaires, le Pôle-relais a pu bénéficier du soutien de la DEAL Guadeloupe pour la mise en place de sa base documentaire et de fonds de l’Agence française pour le développement pour la réalisation du projet MANG.

Equipe

 

equipe-marie

Marie Windstein

Coordinatrice du Pôle-relais mangroves & zones humides d’Outre-mer.

Contact

Cité administrative
de Circonvallation
Rue Alexandre Buffon
97100 BASSE-TERRE
05 90 81 81 29
gaelle.vandersarren@uicn.fr

Les autres Pôles-relais