fermer

Chargé de mission aménagement et gestion H/F

Société qui recrute : Conservatoire du Littoral
Contrat de travail : Fonctionnairedétachement de 3 ans ou agents contractuels en CDI bénéficiant déjà du quasi-statut de l’environnement  –  Expérience requise : 1 à 3 ans
Localisation : Guyane française / CAYENNE


Secteurs d’activité :
Aménagement : Aménagement du territoire

Poste ouvert :
– aux fonctionnaires par voie de détachement sur contrat (contrat de détachement de 3 ans) ;
– aux agents contractuels en CDI bénéficiant déjà du quasi-statut de l’environnement (Conservatoire du littoral et autres opérateurs de l’environnement).
Le Conservatoire du littoral, établissement public administratif de l’Etat, acquiert, restaure et aménage des espaces du littoral et des rivages lacustres en vue de les soustraire à l’urbanisation, de protéger les paysages qu’ils constituent et leur richesse écologique et patrimoniale, tout en les rendant accessibles au public.
Créé en 1975, le Conservatoire protège aujourd’hui 200 000 ha situés sur le littoral, dont environ le tiers en outre-mer. Son objectif à l’horizon 2050, dit du « tiers naturel », est de protéger environ 320 000 ha. Les terrains du Conservatoire sont confiés en gestion aux collectivités territoriales ou à des associations.
Pour réaliser ses missions, le Conservatoire emploie actuellement 180 agents, fonctionnaires ou contractuels, au siège à Rochefort et dans les 10 « délégations de rivages » réparties sur le littoral (en métropole et Outre-mer). Ces délégations sont chargées, conformément aux orientations nationales, de négocier l’acquisition des terrains, d’assurer la maîtrise d’ouvrage de travaux sur ces terrains, d’en confier et d’en assurer la gestion.
La délégation Outre-mer, basée en métropole (Paris), coordonne l’action de 6 antennes permanentes situées dans les régions outre-mer. Elle met en oeuvre, sous l’autorité de la directrice du Conservatoire, la politique de préservation des rivages de l’outre-mer qui est proposée par les conseils de rivages puis validée par le Conseil d’administration de l’établissement. La délégation Outre-mer anime deux conseils de rivages, l’un pour les rivages français d’Amérique, l’autre pour les rivages de l’Océan Indien, instances composées d’élus des départements, régions ou collectivités uniques.
Contexte du poste
Sous l’autorité du délégué Outre-mer, l’antenne du Conservatoire en Guyane, qui comprend 2 agents permanents et un volontaire en service civique, met en oeuvre au niveau local les programmes et les actions qui ont été définis et en réfère de façon permanente au délégué et à son adjoint.
22 sites d’intervention foncière ont été à ce jour validés par le Conseil d’administration du Conservatoire du littoral, dont 20 sites sont d’ores et déjà protégés foncièrement, pour une superficie totale de 48 500 hectares environ. Ces sites présentent une très grande diversité de superficies (de 1 à 20 000 ha) et d’enjeux (allant de sites urbains ou périurbains très fréquentés à des espaces naturels encore très préservés et très peu accessibles).
La gestion des sites du Conservatoire est confiée aux communes ou EPCI (Cayenne, Sinnamary/CCDS, Montsinéry-Tonnégrande), au Parc naturel régional de Guyane et à des associations ou établissements publics (Trésor, Kwata, Sepanguy, Agamis, CNES, APPAAG).
Les aménagements réalisés par le Conservatoire visent à la conservation, la restauration et le partage du patrimoine naturel (mangroves, savanes, marais, avifaune…) et culturel (vestiges amérindiens, anciennes habitations, vestiges de bagnes…). Ils sont réalisés sur un territoire où la population est de plus en plus urbaine et fortement concentrée sur la bande littorale. Ils sont conçus dans le respect du caractère de chaque site, en lien avec les capacités de gestion et d’entretien, et dans un souci de réversibilité.
Description des missions
Sur l’antenne de Guyane :
Sous l’autorité hiérarchique de la responsable de l’antenne de Guyane, le chargé de mission est plus particulièrement chargé des actions suivantes :
– Elaboration des programmes de travaux et d’aménagements pour l’accueil du public ou la préservation des écosystèmes :
Etat des lieux, définition des besoins et conception de projets
Recherche et consultation de prestataires
Mise en oeuvre et suivi sur le terrain des travaux, en relation avec les entreprises
Préparation des dossiers techniques et financiers
– Dynamisation et suivi de la gestion des sites :
Développement de partenariats et rédaction de conventions correspondantes
Suivi de l’élaboration des plans de gestion et de leur mise en oeuvre
Animation du réseau des gardes du littoral
Organisation des comités de gestion
– Information, communication au public :
Relation avec les structures d’éducation à l’environnement
Mise en oeuvre et cadrage des actions de sensibilisation à l’environnement sur les terrains du Conservatoire du littoral
Sur l’ensemble des Rivages français d’Amérique (Antilles et Guyane) :
Sous l’autorité fonctionnelle du délégué adjoint pour les Antilles, le chargé de mission assure un rôle de référent technique dans le domaine de l’aménagement des sites pour les antennes de Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin et Guyane.
Il exerce une mission d’animation, de conseil et d’appui dans son domaine de spécialité. A ce titre, il est amené à donner un avis sur les projets définis conjointement, à contribuer à la rédaction des cahiers des charges et à la sélection des prestataires.
Il peut être amené à se déplacer dans les autres antennes pour la mise en oeuvre de ces projets.
Il participe aux réseaux nationaux relevant de son domaine de spécialité.

Compétences requises

Profil et compétences requises
– Formation dans le domaine du paysage ou de l’ingénierie de l’environnement
– Expérience avérée en aménagement de sites naturels en tant que maître d’ouvrage ou maître d’oeuvre
– Connaissances en matière de conservation du patrimoine bâti appréciées
– Expérience professionnelle en contexte tropical et ultra-marin appréciée
– Capacité rédactionnelle et de synthèse
– Esprit d’initiative et d’autonomie
– Capacité d’animation et de concertation
– Maîtrise des logiciels bureautiques et SIG
Le chargé de mission intervient sur tout le territoire de la bande littorale de Guyane et peut être amené à réaliser des missions d’expertise et d’appui auprès des antennes de Guadeloupe, Martinique et Saint-Martin.
Caractéristiques du poste
Poste de catégorie A à temps complet.
Ce poste est ouvert :
– aux fonctionnaires par voie de détachement sur contrat (contrat de détachement de 3 ans) ;
– aux agents contractuels en CDI bénéficiant déjà du quasi-statut de l’environnement (Conservatoire du littoral et autres opérateurs de l’environnement)
La politique des ressources humaines du Conservatoire.
Lieu d’affectation et date de prise de fonction
Résidence administrative à l’antenne du Conservatoire du littoral en Guyane (Cayenne).
Poste à pourvoir dès que possible.
Renseignements et dépôt des candidatures
Les candidatures (lettre de motivation, CV et références de réalisation) sont à adresser au plus tard le 11 décembre 2018 :
Soit par courrier :
Madame la directrice du Conservatoire du littoral,
A l’attention du service des ressources humaines,
Corderie Royale – CS 10137 – 17306 Rochefort cedex
Tél. 05 46 84 72 50
Soit en ligne :www.conservatoire-du-littoral.fr – rubrique : offres d’emplois

Descriptif de l’organisme employeur

Le Conservatoire du littoral est un établissement public national à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministre chargé de la protection de la nature.