fermer

Chargé(e) de mission « Faune/Flore Terrestre » – DEAL Mayotte

[:fr]

Description du poste

Catégorie

A

Domaine fonctionnel

Elaboration et pilotage des politiques publiques

Statut du poste

Susceptible d’être vacant

Nature du poste recherché

Ouvert aux contractuels

Intitulé du poste

Chargé(e) de mission « Faune/Flore Terrestre »

Descriptif de l’employeur

Le SEPR est composé de 7 unités : Pool Secrétariat et Comptabilité, Biodiversité, Gouvernance et Suivi de la Ressource en Eau, Cellule de Veille Hydrologique, Risques naturels, Environnement Industriel et Énergie, Police de l’Eau et de l’Environnement.

Le SEPR a ainsi pour orientations stratégiques :
– Être le service référent en matière d’environnement à Mayotte, à travers ses compétences techniques et sa capacité à organiser l’information, l’éducation et la concertation autour des directives ou des projets ;
– Établir un état des lieux de la connaissance existante de la biodiversité exceptionnelle de l’île afin d’évaluer sa valeur et mettre en oeuvre une stratégie territoriale opérationnelle de protection et de gestion ;
– Accompagner, favoriser et mettre en oeuvre les politiques partenariales et territorialisées de l’eau (SDAGE et PDM) et de la biodiversité en mettant en synergie les compétences internes à la DEAL et externes ;
– Mettre en place une réelle culture des risques naturels avec une connaissance précise des aléas permettant de fonder des règles incontestables et des mesures de protection efficaces et acceptables
– Assurer les missions régaliennes (polices de l’eau, ICPE industrielles, chasse et pêche), et coordonner leur application avec l’ONCFS, l’ONEMA, le Parquet, le Conservatoire du Littoral, l’Agence des Aires Marines Protégées (Parc marin) et les forces de police.

Au sein du Service de l’Environnement et de la Prévention des Risques (SEPR), l’unité Biodiversité est chargée de la
mise en oeuvre de la feuille de route du MEEM/DEB.
Les principales missions de l’Unité Biodiversité (terrestre et marine) sont les suivantes :
➢ contribuer à la mise en oeuvre de la stratégie locale de biodiversité, et la co-animer
➢ conduire les programmes de connaissance (inventaires – ZNIEFF, INPG,…- ,SINP, Observatoire),
➢ conduire les plans nationaux d’action, piloter un réseau ‘ »Espèces exotiques envahissantes », …
➢ mettre en place un réseau d’aires protégées et développer les modalités de gestion et de réglementation adaptées (patrimoine naturel et paysages, terrestres et marins),
➢ instruire les demandes de dérogations « espèces protégées », les permis CITES, et autres procédures,
➢ mettre en oeuvre la Trame Verte et Bleue
➢ inventorier, inscrire et protéger les sites et paysages remarquables
➢ développer une politique d’éducation à l’environnement.
Le (la) chargé (e) de mission « Faune- Flore terrestre» s’insère dans une équipe traitant des questions de biodiversité terrestre et marine. Il (elle) collabore notamment avec les agents chargés des autres thématiques environnementales (eau, risques, industries…) mais aussi des politiques sectorielles dont la DEAL a la responsabilité (urbanisme, aménagement du territoire…).

Description du poste

Enjeux et dossiers principaux du poste. L’objectif ultime de la mise en oeuvre des politiques de l’État en matière de biodiversité (paysages, habitats naturels, espèces) est l’arrêt de son érosion dans le département, voire localement une reconquête.
Le titulaire du poste apporte son concours à la mise en oeuvre des outils des politiques de l’État prévus à cet effet, au sein de l’équipe biodiversité de la DEAL Mayotte.
Activités principales
➢ Encadrement de la technicienne chargée de la réglementation espèces protégées
– assurer l’articulation entre les dossiers « connaissance » et « réglementation »
➢ Assurer le secrétariat du Comité Scientifique du Patrimoine Naturel de Mayotte
– organiser les réunions avec le Président : ordre du jour, animation, compte-rendu,…
– consulter le CSPN, préparer les avis, les diffuser,
➢ Conduire l’inventaire ZNIEFF Terre
– collecter, compiler les rapports, des études, des données ; contribuer aux référentiels espèces/habitats
en lien avec le MNHN et les experts ; structurer les bases de données espèces ; …
– suivre les conventions liées aux inventaires et planifier les campagnes d’inventaire
– préparer les avis du CSPN relatifs aux inventaires ZNIEFF (espèces déterminantes, méthodes,
délimitations, …)
– délimiter les périmètres, suivre la validation MNHN, porter à connaissance l’inventaire, communiquer sur
l’inventaire (fiches pédagogiques, …)
➢ Piloter le Plan National d’actions (PNA) en faveur du Crabier blanc
– suivre la mise en oeuvre du PNA Crabier avec le GEPOMAY : convention, réunions, validation, avis, …
– coordonner les missions de surveillance avec la BNM relatives à la lutte anti-braconnage
– mettre en place le PNA Baobab malgache avec les gestionnaires d’espaces (Conseil Départemental,
ONF)
➢ Enjeux de conservation
– conduire une réflexion sur une hiérarchisation des espèces terrestres patrimoniales (listes rouges)
– identifier les enjeux de conservation en lien avec la stratégie d’aires protégées ou mesures d’urgences
– développement des actions partenariales dans ce sens
– assurer le suivi des dossiers « SNB » espèces et LIFE+ « espèces »
– développer la connaissance générale de la faune et de la flore terrestre, les suivis et monitoring d’espèces
– contribuer à la Stratégie Biodiversité, au SINP et à l’Observatoire biodiversité
➢Stratégie de Lutte contre les espèces exotiques envahissantes
– suivre la mise en oeuvre des stratégies locales de lutte contre les EEE
– suivre le projet FEADER porté par le CBNM sur la stratégie EEE Flore
– coordonner le Groupe Espèces Invasives de Mayotte (GEIM) avec le CBNM et animer le GEIM Faune
– mettre en place des cellules de veilles, des plans de lutte et toutes actions nécessaires (connaissance, …)
– participation aux programmes UICN sur les EEE
– être le point focal EEE pour Mayotte, en lien avec le CBNM pour la flore.

Descriptif du profil recherché

ITPE – IAE ; Chargé(e) de mission avec expérience similaire au profil de poste souhaité
✗ Forte volonté à s’investir dans les missions du poste et dans l’animation de réseaux.

Compétences techniques – compétences en écologie, biodiversité, gestion des espèces et des milieux
– connaissance de la réglementation mise en oeuvre
– maîtrise des enjeux du développement durable
– connaissances juridiques et réglementaires dans les domaines de la biodiversité
– maîtrise des outils informatiques bureautique et base de données / SIG
Compétences transversales
– grande rigueur, sens des responsabilités, de l’organisation, de la concertation
– capacités d’analyse, d’autonomie, d’initiative, de rédaction et de synthèse
– capacité à construire et évaluer un diagnostic territorial, savoir alerter sur les conflits de territoires et d’usages potentiels
– connaissance des différents acteurs de l’environnement et de leurs compétences
– conduite d’animation de réseau et de pilotage de projet
– aptitude à rendre compte
– capacité d’adaptation au contexte insulaire ultra-marin et interculturel
Compétences relationnelles
– aptitudes travail en équipe
– capaci
tés d’animation, de représentation, de négociation avec sens de la pédagogie
Modes d’acquisition Formation initiale et continue

 

Localisation du poste

Europe, France, DOM, Mayotte (976)
Mamoudzou

Demandeur

Personne à contacter (mail)

caroline.mauduit@developpement-durable.gouv.fr

Autre personne à contacter (mail)

guillaume. decalf@developpement-durable.gouv.fr

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à l’offre complète :

[:]