fermer

Avis de vacance d’emploi : Coordinateur du plan « Tortues marines » Guyane (H/F)

AVIS DE VACANCE D’EMPLOI, à pourvoir à compter du 1er janvier 2018

A pouvoir en contrat à durée déterminée de 2 mois, reconductible

Catégorie : Catégorie (A)

Fonction : Coordinateur du plan « Tortues marines » Guyane (H/F)

Affectation : Délégation interrégionale Outre mer – Cellule technique de Guyane

Résidence administrative : Cayenne (973), non logé

Durée du contrat :

Du 1er janvier 2018 au 03 mars 2018, reconductible

Poste financé pour une durée limitée par la DEAL Guyane dans le cadre d’un marché

La politique des ressources humaines de l’ONCFS vise à garantir un recrutement respectueux des principes de non discrimination et de diversité.

 

Contexte

L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) est un établissement public administratif de l’Etat dont les missions sont fixées par la loi et peuvent être consultées sur son site Internet : http://www.oncfs.gouv.fr

Il est organisé en services à compétence nationale (les Directions) et territoriale (les Délégations régionales ou interrégionales) rassemblant 1500 agents répartis sur l’ensemble du territoire.

Il met en oeuvre des missions de police de l’environnement et apporte à l’Etat son concours pour l’évaluation et le suivi des populations de faune sauvage et pour la définition et la mise en oeuvre de politiques publiques dédiées aux espèces et à leurs habitats. L’ONCFS assure également la délivrance du permis de chasser et des autorisations de chasser accompagné.

La Délégation interrégionale Outre mer rassemble environ 40 agents répartis dans des services départementaux ou territoriaux (en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à la Réunion et à Saint-Pierre-et-Miquelon) ainsi que dans des cellules techniques (Antilles françaises, Guyane et La Réunion).

La cellule technique de Guyane travaille sur des problématiques scientifiques et techniques visant à mieux connaître et mieux gérer la faune sauvage du département (tapir, jaguar, hocco, pécari…).

Elle assure également la coordination du plan national d’action (PNA) « Tortues marines » Guyane que lui a confié la DEAL de Guyane. Ce PNA fait suite au plan de restauration des tortues marines 2008-2012 et à son évaluation, coordonné par le WWF et l’ONCFS. Il définit les enjeux et les priorités d’actions pour assurer la conservation des tortues marines en Guyane jusqu’en 2023 et précise les modalités retenues pour atteindre les objectifs visés (coûts, partenariats à développer, indicateurs de réussite…).

En parallèle, afin de financer les actions jugées prioritaires et non auto-finançables du PNA, un projet FEDER (Fonds européen de développement régional), attribué en janvier 2017, pour une durée de 2 ans a également été lancé. Celui-ci prévoit des actions à réaliser en partenariat avec des partenaires locaux, nationaux ou internationaux portant notamment sur la réduction des menaces à terre et en mer, l’amélioration des connaissances pour la conservation, la coopération transfrontalière, la valorisation socio-économique, l’éducation à l’environnement, la mise en réseau des acteurs, la gouvernance et la communication.

 

Description de l’emploi

Sous l’autorité de la Cheffe de la cellule technique de Guyane, le coordonnateur du plan Tortues marines organise la mise en oeuvre du plan de conservation des tortues marines de Guyane, anime le Réseau tortues marines de Guyane et assure le suivi administratif, financier et technique du projet FEDER.

Activités principales

 Gestion administrative et financière des programmes

  • Piloter la gestion administrative et financière du projet FEDER

– Mettre en oeuvre des conventions bilatérales établies entre les quatre partenaires du projet,

– Suivre les dépenses en lien avec le Pôle des affaires européennes de la Collectivité de Guyane et la

Direction des affaires financières de l’ONCFS,

– Développer des partenariats et rechercher des cofinancements pour mettre en oeuvre les actions.

  • Piloter la gestion administrative et financière du PNA (dotation DEAL),
  • Piloter la gestion des marchés publics et des mises en concurrence.

 Coordination des actions techniques

  • Mettre en oeuvre le PNA en définissant les meilleures stratégies de réalisation

– Coordonner et piloter les actions et les acteurs,

– Reporting interne et auprès de la DEAL de l’avancement des actions,

  • Animer de l’ingénierie du plan,
  • Animer le Comité de suivi et la Cellule de pilotage du plan d’action et en assurer le secrétariat

– Préparer le plan d’action annuel à soumettre au Comité de suivi.

– Préparer les différents dossiers techniques et de financement.

– Rédiger les comptes-rendus et synthèses de données.

– Mettre en oeuvre les décisions du Comité de pilotage.

  • Définir, préparer et animer des groupes de travail thématiques pour conseiller le Comité de suivi et la

Cellule de pilotage et accompagner les maîtres d’ouvrage ou les maîtres d’oeuvre.

  • Définir les indicateurs, collecter les résultats et suivre les actions du plan via un tableau de bord.
  • Animer le Comité de gestion de la base de données Tortues marines Guyane et en assurer le secrétariat.
  • Etablir le bilan annuel des actions mises en oeuvre dans le cadre du plan sous la forme d’un rapport annuel

d’exécution (RAE),

  • Assurer le rôle de Conseil technique auprès des partenaires du plan et coordonner les actions conduites.

 Communication

  • Mettre en réseau les acteurs et communiquer sur les actions conduites par et avec les partenaires :

– Plateforme d’échanges,

– Lettre d’information interne,

– Publications sur les réseaux sociaux,

– Organisation d’une journée annuelle,

– Animation d’un site Internet,

– Veille informative,

– Communiqués de presse,

– Sollicitations média,

– Diffusion d’information issue des réseaux liés (GMTF, WIDECAST…)

– Etc.

  • Réaliser des supports de communication et d’animation à destination de différents publics (plaquettes en

différentes langues, autres documents d’information etc.),

  • Représenter le PNA au sein de colloques ou de symposiums.

Conditions particulières d’exercice

Mobilité sur le département.

Permis B obligatoire.

 

Profil attendu

De culture technique et titulaire d’un Master 2 (bac+5) dans le domaine de la biologie ou de l’environnement, le(a) candidat(e) recherché(e) devra disposer d’une première expérience de gestion de projets européens. Une première expérience dans un poste ultra marin serait appréciée.

Expérience professionnelle et compétences recherchées

  • Connaissances techniques dans les domaines de compétence de l’établissement.
  • Connaissances en biologie (idéalement biologie marine).
  • Connaissances dans le suivi technique de faune ou la protection d’espèces protégées.
  • Aptitudes à l’exploitation et au traitement de données.
  • Capacité à suivre un budget multi partenarial et multi financeur.
  • Disposer de bonnes compétences rédactionnelles.
  • Savoir concevoir des supports de communication.
  • Anglais lu, parlé et écrit.

Aptitudes requises

  • Capacité à concevoir et à gérer des projets et des études dans le domaine de la biodiversité.
  • Capacité à gérer des fonds publics et spécifiquemen
    t des fonds européens.
  • Savoir communiquer et adapter son discours aux différents publics rencontrés.
  • Savoir animer une réunion et s’exprimer en public.
  • Savoir négocier et convaincre.
  • Maîtrise des outils bureautiques.
  • Sens de l’organisation, rigueur.
  • Esprit d’analyse et de synthèse.

 

Contact et modalités pour déposer une candidature

Pour obtenir des renseignements sur le poste

Rachel BERZINS, Cheffe de la cellule technique de Guyane, par téléphone au 05.94.32.92.16 (Guyane) ou par courriel à rachel.berzins@oncfs.gouv.fr

ou

Anaïs GAINETTE, titulaire actuelle du poste, par courriel à coordination.prtm@gmail.com

 

Pour candidater

Les personnes intéressées devront adresser, en indiquant le numéro du présent avis, leur candidature au plus tard le 15 novembre 2017 – terme de rigueur – par lettre de motivation avec curriculum vitae détaillé.

Ces documents sont à envoyer à l’adresse : recrutement@oncfs.gouv.fr

Sous le timbre suivant : Monsieur le Directeur Général de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage

Direction des Ressources Humaines – 85 bis, avenue de Wagram – 75017 PARIS.