fermer

ONCFS Guadeloupe : AVIS DE VACANCE D’EMPLOI A POURVOIR à compter du 1er septembre 2017-Chargé(e) d’études et de développement

[:fr]

ONCFS 21/08/2017

AVIS DE VACANCE D’EMPLOI A POURVOIR à compter du 1er septembre 2017

CDD (remplacement de congés de maternité) – Fin de contrat prévue 31 décembre 2017
Catégorie : Filière technique – Personnel de conception et d’encadrement (catégorie A)
Fonction : Chargée d’études et de développement
Affectation : Délégation interrégionale Outre-mer / Cellule technique Antilles françaises
Résidence administrative : Lamentin (971) – Non logé

Contexte
L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) est un établissement public administratif de l’Etat dont les missions sont fixées par la loi et peuvent être consultées sur son site internet : http://www.oncfs.gouv.fr
L’ONCFS est organisé en services à compétence nationale (les Directions) et territoriale (les Délégations régionales et interrégionales).

La Délégation interrégionale Outre-mer est composée de :

– un Délégué interrégional basé à Paris,

– une cellule administrative basée à Cayenne,

– trois cellules techniques couvrant les Antilles françaises, la Guyane et l’Océan indien, chargées des actions

d’expertise, d’appui technique et d’études,

– 5 services départementaux mixtes ONCFS et AFB (Agence Française pour la Biodiversité) basés en

Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et à la Réunion et d’un service départemental à Saint-Pierre et Miquelon.

 

Description de l’emploi

Sous l’autorité du Délégué intérrégional, le(a) chargé(e) d’études et de développement participe à la déclinaison régionale des activités du contrat d’objectifs en matière d’études et de recherche appliquée à la gestion des espèces locales et de leurs habitats. L’agent travaille en lien de coordination fonctionnelle avec les chefs des services mixtes de police de l’environnement (SMPE, ONCFS/AFB) qui représentent le DIR Outre-mer sur chacun des départements concernés.

Activités principales

  1. Encadrer, coordonner et développer les activités de la cellule technique dans le secteur des Antilles françaises

– Elaborer les demandes de financement, assurer le suivi administratif et financier, recruter et encadrer des

personnels (CDD, VSC, stagiaires), rédiger les rapports annuels d’activité et les bilans financiers (en lien avec la

direction des affaires financières),

– Assurer le relationnel avec les partenaires et rechercher de nouvelles collaboration, notamment dans le domaine

scientifique en local et à l’international,

– Développer les études en lien avec l’avifaune des Antilles et la problématique espèce exotique envahissante

(mise en place de protocole, coordination de la mise en oeuvre, analyse des résultats et rédaction de rapports et

d’articles).

  1. Participer à des programmes nationaux d’études et de développement conduits par d’autres services de l’établissement en application du contrat d’objectifs (Unité Avifaune migratrice, réseau SAGIR, EEE…)

– Réalisation de suivis techniques et scientifiques,

– Facilitation de la mise en place de ces programmes en lien étroit avec les services opérationnels.

  1. Apporter expertise et conseil aux SMPE de Guadeloupe et de Martinique dans le cadre de leurs missions, et, via ces derniers aux services de l’Etat, aux collectivités locales, aux fédérations départementales des chasseurs et aux partenaires de l’ONCFS.

 

Conditions particulières d’exercice

– Permis B obligatoire,

– Poste basé en Guadeloupe avec mobilité à l’échelle des Antilles françaises,

– Nombreuses relations avec les partenaires locaux, nationaux et internationaux,

– Importance de la fonction administrative et financière (fonds européens, privés et publics).

 

Profil attendu

Sciences de la nature et de la biodiversité, de la gestion des espèces et de leurs habitats, en particulier pour les oiseaux des Antilles françaises

Réglementation et gestion cynégétique

Procédures administratives de management de projet

Procédures administratives et financières spécifiques des conventions partenariales

Politiques publiques, acteurs de l’environnement et du monde cynégétique

Maitrise des outils bureautiques et connaissances de base en SIG

 

Savoir faire

Comprendre les enjeux et adapter ses initiatives en fonction du contexte

Maitriser les outils de pilotage et de rapportage

Suivre des programmes en lien avec la préservation de la biodiversité (suivi administratif,

recherche de financements, gestion de fonds publics et privés)

Adapter sa posture en fonction des projets, des interlocuteurs et des situations

Maitriser les outils de la communication écrite / Vulgariser l’information technique

Encadrer des stagiaires et des VSC jusqu’au niveau Master

Savoir-être

Savoir rendre compte

Esprit de synthèse

Sens de l’organisation

Qualités relationnelles, sens de l’écoute et du dialogue

Rigueur et respect de la confidentialité

 

Contacts et modalités pour déposer une candidature

Pour obtenir des renseignements sur le poste : Blandine GUILLEMOT, Chef de la Cellule technique Antilles françaises à blandine.guillemot@oncfs.gouv.fr ou par téléphone au 05 90 99 23 52

Pour candidater :

Les personnes intéressées devront adresser, en indiquant le numéro du présent avis, leur candidature au plus tard le 31 août 2017 – terme de rigueur – par lettre de motivation (avec curriculum vitae détaillé). Ces documents sont à envoyer à l’adresse : blandine.guillemot@oncfs.gouv.fr

[:]