fermer

Bilan de la 2ème édition de la Journée Internationale des Mangroves (Guadeloupe)

[:fr]

Pour la deuxième année consécutive, la Maison de la mangrove, aussi appelé « Taonaba » (terme amérindien signifiant « milieu humide ») a accueilli les festivités organisées dans le cadre d’une journée internationale dédiée à ces forêts littorales. Véritable pan du patrimoine naturel des guadeloupéens, les mangroves ont été célébrées à travers l’organisation de plusieurs ateliers de sensibilisation et de découverte de la biodiversité.

Mis en œuvre par le pôle relais zones humides tropicales, avec le soutien logistique, technique et financier de la commune des Abymes, cet événement a su ravir petits et grands grâce à l’originalité et à la diversité des animations proposées par les partenaires institutionnels et associatifs qui avaient répondu présent : parc national de la Guadeloupe, Agence régionale de la santé, Conservatoire du littoral, Amazona, Conservatoire botanique des îles de Guadeloupe, Zyé à mangrov’la, J’ose la nature, ONF, Vanigwa et TSA.

Une première pour cette deuxième édition en Guadeloupe : celle de l’accueil de l’Union des Aveugles de Guadeloupe (UDAG) par les gardes du littoral qui, de par leur implication et motivation, ont permis aux personnes mal voyantes de ressentir les ambiances de la forêt marécageuse. Cette démarche ouvrira peut-être la voie à une plus grande considération des personnes souffrant de handicap dans la découverte de la nature.

Découverte de la forêt marécageuse pour l’Union des aveugles de Guadeloupe, encadrée par les gardes littoraux des Abymes et de Morne à l’Eau (Thomas Henry, Eric Léopold, Francius Monduc, Carole Loïal, Jocelyn Lewest) et Modeste Salignat du Parc national de Guadeloupe

Pour l’UDAG, la journée s’est poursuivie avec des animations sensorielles de reconnaissance des espèces floristiques, le tout en musique grâce à M. Richard Sylvestre et sa guitare! Des textes entrainant parlant de mangroves et d’environnement en général! Une ambiance conviviale qui a fait l’unanimité !

Atelier « reconnaissance de plantes & graines

 

Une ambiance conviviale rythmée par Richard Sylvestre et ses textes engagés!

La Maison de la mangrove s’est transformée le temps d’une journée en un véritable musée de la biodiversité des mangroves et des savoir-faire locaux. Au fil de leur déambulation, les visiteurs ont pu s’initier à la découverte des différentes espèces de palétuviers grâce à la présence du Conservatoire botanique des îles de Guadeloupe (CBIG).

Stand de Zyé à mangrov’la

L’association Zyé là Mangrov’là a également fourni un panorama très large sur les écosystèmes de mangrove, aussi bien en Guadeloupe que dans le monde. L’exposition de l’association, ponctuée par des jeux interactifs et des maquettes ludiques, a livré toutes les clefs pour mieux comprendre le fonctionnement de l’écosystème et les menaces dont il fait l’objet.

L’exposition d’Amazona a quant à elle permis d’admirer l’avifaune de l’archipel guadeloupéen et notamment celle des zones humides dont font partie les mangroves. Le stand de l’Office national des forêts (ONF) a aussi proposé une approche plus généraliste sur les écosystèmes forestiers de Guadeloupe, avec de nombreux outils pédagogiques et interactifs : tablette tactile pour partir à l’exploration des forêts de la Guadeloupe, mallettes et kits de découverte et de reconnaissance du végétal…

 

 

Stand de l’ONF proposant de la documentation et des outils pédagogiques pour partir à la découverte des forêts de la Guadeloupe. A gauche, une partie de l’exposition aimablement mis à disposition par l’association Amazona

 

Miel produit par Travail Saisonnier Agricole (TSA). Sur la photo : Mme Aliette Bertin

La sensibilisation des populations était également à l’honneur grâce à la venue de l’association J’ose la nature, présentant des films de leurs actions auprès du jeune public. La présence de l’Agence régional de santé (ARS) a été l’occasion d’aborder un sujet sensible auprès des populations (celui du moustique) mais surtout de combattre des préjugés sur la mangrove vectrice de maladies.

Des exposants aux produits labellisés « esprit parc » ont proposé dégustation et ventes au public : vanille issue de l’agriculture biologique et miel de mangrove à l’odeur singulière.

En milieu d’après-midi, le public a pu prendre part à un bik à pawol prestement mené par M. Félix LUREL sur la thématique « biodiversité et touri
sme ». L’objectif de ce débat étant de discuter des opportunités de développement qu’offre la nature. Un thème passionnant qui a donné lieu à plus d’une heure d’échanges !

Bik à pawol de M. Félix LUREL

En résumé, les stands et interventions de cette journée ont donc été à l’image des mangroves : riches et diversifiés ! Une belle journée qui sera proposée à nouveau l’année prochaine avec de nouvelles animations!

Ci-dessous : les grands gagnants du concours dessin !

[:]