fermer

Les espèces menacées de la faune vertébrée des zones humides de Guyane

[:fr]

En partenariat avec les associations naturalistes du territoire, le comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) viennent de publier la liste rouge de la faune vertébrée de Guyane.

Ces listes rouges rendent compte des espèces dont l’état de conservation est jugé préoccupant et analysent leur risque d’extinction ou de raréfaction dans leur milieu naturel. Certains animaux inféodés aux zones humides ne sont pas épargnés par les multiples pressions qui menacent la pérennité de leur espèce, qu’il s’agisse de pressions directes exercées sur les individus (chasse, commerce…) ou d’atteintes à l’intégrité de leur habitat.

Actuellement, 166 espèces sont considérées comme menacées en Guyane. Parmi elles, 85 % dépendent de près ou de loin du bon état de conservation des zones humides soit 64 espèces d’oiseaux, 8 espèces de mammifères terrestres et marins, 25 espèces de reptiles et d’amphibiens ainsi que 45 taxons de poissons d’eau douce.

Concernant l’avifaune classée en danger critique d’extinction, une part essentielle correspond à des oiseaux d’eau tels que les anatidés et les limicoles. Le Butor mirasol (Botaurus pinnatus), de la famille des ardéidés, est une espèce inféodée aux zones humides de Guyane.

Butor mirasol, classé en « danger critique d’extinction » avec 8 autres espèces d’oiseaux (source : https://marais-kaw.com/butor-mirasol/)

À propos des mammifères terrestres, certaines espèces emblématiques des zones humides sont également classées soit « en danger », comme c’est le cas de la Loutre géante (Pteronura brasiliensis), soit « vulnérable » pour le cas de la Biche des palétuviers (Odocoileus cariacou), du Rat des marais (Holochilus sciureus) ou encore du Petit Noctilion (Noctilio albiventris) qui vit dans les secteurs de mangroves, de marais, de rizières et de savanes inondables. Le drainage et le comblement des zones humides, entre autres, nuisent donc directement à la pérennité de ces espèces sur le territoire guyanais.

Loutre géante                                                           (source: http://www.futura-sciences.com/planete/definitions/zoologie-loutre-geante-9140/)
Petit Noctilion                                                                          (source : http://www.mammalogy.org/noctilio-albiventris-215)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les deux espèces de mammifères marins classées « en danger » correspondent au Lamantin antillais (Trichechus manatus) et au Dauphin de Guyane (Sotalia guianensis), mammifères marins côtiers pouvant remonter les estuaires et les cours d’eau.

Lamantin antillais, aujourd’hui disparu dans l’arc antillais                                                                   (source: http://www.republique-dominicaine-live.com/republique-dominicaine/nature/mammiferes/lamantin.html)
Dauphin de Guyane, dont le ventre est plus ou moins rose (source : INPN-MNHN)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les 8 espèces de tortues d’eau douce de Guyane, la Podocnémide de Cayenne (Podocnemis unifilis), classée « vulnérable », est l’unique tortue fluviatile au sens strict, soit entièrement dépendante des cycles hydrologiques.

Podocnemide de Cayenne                                                  (https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/444389)

Enfin, 45 espèces de poissons d’eau douce sont aujourd’hui menacées sur les 345 espèces reconnues en Guyane jusqu’à ce jour. 9 sont en danger critique d’extinction, dont l’Harttiella pilosa – endémique – vivant dans les petits cours d’eau forestiers.

Harttellia pilosa est une espèce inféodée aux zones de torrents situées en tête de bassins-versants (source: Fisch-Muller, S.)

 

Peckoltia capitulata, également classé « en danger critique d’extinction » (source: Fisch-Muller, S.)

Sur les 45 espèces de poissons menacées, 7 espèces sont strictement endémiques de Guyane et 8 espèces sont endémiques de la zone incluant la Guyane et les bassins-versants transfrontaliers.

 

Consulter la Liste Rouge de la faune vertébrée de Guyane (2017, UICN France)

Consulter la liste des espèces menacées de la faune vertébrée de Guyane des zones humides

Consulter l’article original de l’UICN France

 

 

 

 

[:]