fermer

Petit aperçu de la fête de la Nature 2017 en Guadeloupe

[:fr]

Les merveilles de Babin

          La fête de la Nature organisée sur le site du Conservatoire du littoral de Babin, situé dans la commune de Morne-À-L’eau, a tenu toutes ses promesses ! Au cours de cette 11ème édition, les enfants ont pu découvrir les merveilles insoupçonnées de cet espace naturel à travers le thème des « super pouvoirs de la Nature ». Grâce à une action mutualisée, les gardes du littoral des communes de Baie-Mahault et des Abymes ont apporté leur soutien dans le bon déroulement des animations. Au programme de cette journée, les classes de maternelles de Vieux-Bourg, de Perrin et Jeanne Benin, ainsi que des élèves du CE1 au CM2, ont pu découvrir les super pouvoirs des palétuviers, espèces d’arbres qui composent la mangrove. Guidés par deux agents du Parc national de Guadeloupe, Modeste Salignat et Arnaud Pirlaski, les enfants ont pu pénétrer au cœur de la végétation à l’aide d’un sentier aménagé pour mieux observer et comprendre le fonctionnement de ces arbres particuliers. Une seconde visite a également ponctué cette demi-journée d’animation : l’itinéraire rejoignant la Case aux Lamentins de Vieux-Bourg à Babin, animé par Éric Léopold, Thomas Henry et Marius Blombou, a été l’occasion de mieux connaître les caractéristiques de la mangrove et de la faune qui l’habite.

 

Éric Léopold et Thomas Henry expliquant les super pouvoirs d’adaptation du crabe au cours de l’itinéraire « Case aux Lamantins (Vieux-Bourg) – plage de Babin » (source : Pôle-relais zones humides tropicales)
Gardes du littoral de la commune des Abymes venus en appui pour les animations. De gauche à droite : Francius Monduc, Carole Loïal et Jocelyn Lewest (source : Pôle-relais zones humides tropicales)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          En parallèle, divers ateliers ont été organisés pour sensibiliser les enfants à l’observation de la nature ! Anthony Levesque, de l’association AMAZONA spécialisée dans le suivi scientifique de l’avifaune de Guadeloupe, a initié plusieurs groupes d’enfants à la reconnaissance des espèces d’oiseaux et d’insectes. L’atelier de Félie-line Lucol, sur le thème du Land’Art, a quant à lui proposé aux élèves de créer une œuvre artistique intergénérationnelle à partir des matériaux naturels présents au sein du site (branches, feuilles mortes, coquillages, etc.). Chaque groupe a contribué tour à tour pour façonner un « arbre imaginaire » à partir des éléments trouvés. Cet atelier collaboratif a permis aux enfants d’éveiller leur sens artistique en puisant dans la Nature leur inspiration. Un bel hommage à ses super pouvoirs de création qui nous permettent de contempler les paysages et les formes qu’elle fait naître. Bonne humeur et soleil éclatant ont régné en maître ce vendredi 19 mai à Babin !

Arbre imaginaire élaboré au cours de l’atelier de Land’Art (source : Pôle-relais zones humides tropicales)
Atelier d’initiation à la reconnaissance de la faune du site avec Anthony Levesque (source : Pôle-relais zones humides tropicales)

La fête de la Nature bat son plein sur le site de Taonaba

          Le 20 mai, sur le site de Taonaba, la fête de la Nature continuait de battre son plein dans le cadre verdoyant de la Maison de la Mangrove. Organisée par Nathalie Belloiseaux de l’association Vert’être.com, la manifestation était à la hauteur du rendez-vous : nombre d’activités ont été proposées, pour tous les âges, afin de se rapprocher de la Nature, de ses pouvoirs et des bienfaits qu’elle nous procure.

          La diversité des stands ont permis d’informer les visiteurs sur de nombreux sujets qui évoquent la capacité de la Nature a toujours nous étonner davantage: stand de l’Association Aquaponie Antilles ou comment produire autrement la nourriture de demain, produits cosmétiques à base de fruits, artisanat valorisant des matériaux usés, atelier de création pour les enfants avec la Flibusterie, sensibilisation au bien-être par l’alimentation avec la présence de l’association ASAHEL

Présentation d’un système de production aquaponique par l’Association Aquaponie Antilles (source : Pôle-relais zones humides tropicales)
Préparation du stand dédié à la découverte des abeilles pollinisatrices de la Guadeloupe et de leurs super pouvoirs (source : Pôle-relais zones humides tropicales)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          Cette journée a notamment été l’occasion de découvrir la forêt marécageuse avec Michelle de l’association Zyé a Mangrov’la. Grâce au partage de son savoir naturaliste et historique, Michelle a présenté le patrimoine naturel et culturel du site. Les visiteurs ont ainsi pu être initiés aux formidables capacités d’adaptation du végétal dans ce milieu particulier et aux vertus médicinales de certaines plantes. Une exposition itinérante produite par l’association a également constitué un excellent support pédagogique pour sensibiliser aux richesses de la mangrove, des services écosystémiques qu’elle procure et des menaces dont elle fait l’objet.

Découverte de la forêt marécageuse du site à l’aide d’un sentier d’interprétation (source : Pôle-relais zones humides tropicales)
Exposition de l’association « Zyé a Mangrov’la » : série de panneaux sur le fonctionnement des écosystèmes de mangrove, ses services écosystémiques, ses enjeux de gestion et les menaces dont elle fait l’objet, aux Antilles comme dans le reste du monde (source : Pôle-relais zones humides tropicales)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fruit du Mangle médaille (Pterocarpus officinalis) dont la forme lui a donné son nom (source : Pôle-relais zones humides tropicales)
Petite-Véronique (Bacopa monieri), pouvant être valorisée en gélule contre l’anxiété (source : Pôle-relais zones humides tropicales)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          D’autres types d’animation ont également émaillé ce week-end en l’honneur de la Nature : Yoga en plein air pour se connecter à l’environnement qui nous entoure, rencontres musicales et lectures de contes ont contribué à rendre ce week-end aussi varié que festif ! Un autre mot d’ordre lors de cette journée : faîtes de la nature…

À Blachon, du monde au rendez-vous

          Les festivités qui se sont déroulées dimanche 21 mai sur le site de Blachon, dans la commune du Lamentin, ont attiré de nombreux visiteurs de tout âge. Le Parc National de Guadeloupe a saisi l’occasion de ce week-end pour ouvrir les portes du centre d’élevage du lamantin et célébrer les 25 ans du programme européen (« Life Sirenia ») en faveur de sa réintroduction. Les personnes venues à la rencontre de Kaï, l’hôte des lieux, ont pu profiter d’un événement rare : la découverte de son bassin et l’observation de son nourrissage par les agents du Parc. Toute l’équipe était présente pour communiquer autour de ce projet de longue haleine et organiser les visites.

Découverte du bassin du lamantin à l’occasion de cette journée portes ouvertes (Source : Mélissa Sadjan, Parc National de la Guadeloupe)
Mots d’accueil par le président du Parc National de la Guadeloupe, Ferdy Louisy, en compagnie du maire de la commune de Lamentin, Jocelyn Sapotille (Source : Mélissa Sadjan, Parc National de la Guadeloupe)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          60 personnes ont pu également embarqué avec Jean-Pierre à bord du Taonaba, le navire électrique à fond plat de la compagnie Guadeloupe Evasion, afin de partir à la découverte de la mangrove de la rivière Salée. Avec l’aide d’un animateur du Parc, les spécificités de cet écosystèmes et ses superpouvoirs d’adaptation ont été narrés aux passagers. Une ode à la nature, pour une journée qui la met à l’honneur ! Et pour continuer sur cette célébration des forces de la Nature, les enfants ont pu en connaître davantage sur les  pouvoirs extraordinaires de certaines espèces animales, le long d’un jeu de piste les conduisant à réfléchir également aux menaces qui pèsent sur les milieux naturels et leurs habitants.

Visite de la mangrove du site à partir du navire Taonaba (Source : Mélissa Sadjan, Parc National de la Guadeloupe)
De nombreuses activités pédagogiques, à destination des grands comme des petits, ont été proposées : mots croisés, jeu de piste, puzzle géant, lectures, etc. (Source : Mélissa Sadjan, Parc National de la Guadeloupe)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          Ce week-end à Blachon laissera sûrement des souvenirs, aux grands comme aux petits ! Rendez-vous l’année prochaine pour la 12ème édition de la Fête de la Nature…

[:]