fermer

Volontariat de service civique "Agent de terrain Environnement" – Tromelin, Terres Australes et Antarctiques Françaises 2017-2018

[:fr]

TYPE D’OFFRE (2 POSTES)
Contrat : Volontariat de Service Civique

Durée :
– 1 poste de 12 mois à partir du 01/05/2017 (départ le 20/06/2017 sur Tromelin)
– 1 poste de 12 mois à partir du 01/07/2017 (départ le 25/08/2017 sur Tromelin)

Lieux :
– Ile Tromelin (district des Iles Eparses) : 6 mois effectués en 3 sessions de terrain de 2 mois.
– Siège des TAAF/ Saint Pierre (La Réunion) : 6 mois (3 sessions de 2 mois, congés inclus)

Base : 39h/semaine

Conditions :
– Aucune limite d’âge pour candidater
– Les candidats ayant déjà effectué un Engagement de Service Civique sont éligibles
– Les candidats ayant déjà effectué un Volontariat de Service Civique ne sont pas éligibles

Formation : minimum Bac +3 dans le domaine de la gestion de l’environnement ou de l’écologie

Salaire : environ 1500 euros nets/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au volontariat de service civique dans les TAAF). Poste nourri et logé lors des missions de terrain à Tromelin. Non imposable.

 

CONTEXTE GENERAL DE LA MISSION

Depuis 2007, les Iles Eparses (Glorieuses, Juan de Nova, Europa, Bassas da India et Tromelin) sont rattachées à la collectivité d’outre-mer des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF, www.taaf.fr), qui gère, entre autre, la réserve naturelle nationale des Terres Australes Françaises, plus grande réserve naturelle de France (2,2 M ha). Les TAAF se sont vues confier la gestion de ces îles tropicales quasi-vierges afin d’y mettre progressivement en place un modèle de gestion similaire à celui qu’elle développe en zone australe, soit un modèle permettant de concilier le développement d’activités humaines raisonnées et la protection d’un patrimoine naturel d’exception. Ces petits territoires insulaires (43 km2) et en particulier les zones marines qui leurs sont associées (640 000 km2) offrent à la France une position privilégiée au niveau international pour répondre aux grands enjeux environnementaux (préservation de la biodiversité, étude du changement climatique, gestion durable des ressources marines, etc.).

La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. Elle assure notamment la mise en oeuvre d’une déclinaison locale de la stratégie nationale pour la biodiversité sur chacune des Iles Eparses. Tromelin bénéficie à cet effet du plan d’action pour la biodiversité des Iles Eparses destiné à préserver sa richesse biologique.
Dans ce contexte, le volontaire de service civique recruté aura pour objectifs principaux de mener les suivis écologiques afférents à la biodiversité de l’île Tromelin (oiseaux marins et tortues marines principalement), d’engager des opérations de restauration écologique (lutte contre les pestes végétales et les souris introduites sur l’île) ainsi que de participer en tant que représentant de la collectivité des TAAF à la sensibilisation sur site aux problématiques environnementales des différents usagers de l’île. Il pourra être amené à collaborer avec les différents programmes scientifiques mis en oeuvre sur le site par les partenaires des TAAF (instituts de Recherche).
Ce poste est placé sous l’autorité du préfet, administrateur supérieur et sous la responsabilité du directeur de l’Environnement. Il est encadré depuis le siège par le chef du service « préservation et valorisation des Îles Eparses » et le chargé de conservation dédié aux Iles Eparses.

DESCRIPTION DE LA MISSION

Au siège (Saint Pierre, La Réunion)
1) Préparation des actions de terrain
– préparation des protocoles de suivis écologiques et gestion du matériel de terrain
– participation à l’organisation logistique de la campagne de terrain

2) Bancarisation et valorisation des actions de terrain
– saisie des données récoltées en collaboration avec le responsable « base de données »
– synthèse des données en collaboration avec les partenaires scientifiques
– rédaction des comptes rendus bilan des opérations de terrain
– appui à la rédaction des bilans d’activité
– référencements bibliographique et iconographique
– communication environnementale (présentations, articles, etc.)

3) Contribution au plan d’action environnemental de l’île Tromelin
– rédaction d’un diagnostic environnemental
– appui à la rédaction de fiches action

Sur le terrain (Tromelin)

1) Mise en oeuvre du monitoring environnemental de l’île Tromelin en lien avec les partenaires scientifiques
– appui au monitoring des paramètres démographiques et biologiques des oiseaux marins de l’île (comptages, suivi de reproduction, baguage, etc.)
– suivi des pontes de tortues marines
– appui aux inventaires des espèces végétales indigènes et exotiques/suivis de placettes permanentes
– suivi des activités anthropiques (évaluation des impacts, suivi des préconisations environnementales, etc.)
– soutien logistique et technique aux programmes de recherche

2) Participation aux actions de conservation/restauration
– participation à la lutte contre la flore exotique envahissante et gestion des déchets verts
– contribution à l’étude de faisabilité de l’éradication de la souris
– appui aux activités de dépollution de site/gestion des déchets/prévention des risques environnementaux/biosécurité en lien avec les services techniques des TAAF
– mise en oeuvre des mesures de gestion du risque aviaire sur la piste d’aviation

3) Sensibilisation des usagers à l’environnement
– sensibilisation à l’environnement de l’ensemble des personnes présentes sur l’île
– analyse et compte rendu des problématiques environnementales constatées

4) Tâches complémentaires
– rapportage hebdomadaire des activités de terrain auprès de l’encadrement du siège
– participation aux tâches collectives de vie sur site (accueil des visiteurs, repas, entretien des locaux, etc.)
– appui à l’entretien des infrastructures TAAF et des supports de communication à destination des usagers de l’île

PROFIL CANDIDAT(E)
– Écologue polyvalent : maitrise des concepts clés d’écologie terrestre et marine
– Compétences naturalistes, en particulier sur la flore et la faune tropicales
– Expérience de manipulation des oiseaux marins vivement recommandée (la détention d’une autorisation de capture d’oiseaux ou d’un permis de baguage serait un plus)
– Expérience de terrain dans la mise en oeuvre de protocoles de contrôle ou d’éradication
– Expérience de travail en aire protégée souhaitée
– Bonne condition physique et habitude à travailler dans des conditions climatiques difficiles
– Maitrise des outils informatiques usuels
– Maitrise des outils de bancarisation/SIG souhaitée
– Dynamisme et rigueur
– Excellent relationnel au sein d’un groupe, aptitude à travailler en équipe et en autonomie
– Aptitude à encadrer un groupe et à transmettre un message de sensibilisation à l’environnement au quotidien
– Aptitude au travail en site isolé avec des moyens de communication limités vers l’extérieur
– Polyvalence

ENCADREMENT
Directeur de l’Environnement des TAAF : Cédric Marteau
Chef du service « Préservation et valorisation des Iles Éparses» : Sophie Marinesque

CANDIDATURE
Merci de faire parvenir, avant le 3 mars 2017, une lettre de motivation, un CV (au format PDF) et si disponible, des références à :
Cédric Marteau
Directeur de la conservat
ion du patrimoine naturel
Email : recrutement.environnement@taaf.re
en mentionnant impérativement dans l’objet du message :
VSC_TROMELIN, nom, prénom

[:]