fermer

Restauration de mangroves au Bénin

[:fr]

Selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et le Centre Mondial de Surveillance de la Conservation de la Nature (UNEP-WCMC), 70% des mangroves du Bénin risquent de disparaitre si aucun projet de restauration et/ou de conservation n’est mis en place. Cette disparition aurait, entre autres, de graves répercussions sur la pêche.

CaptureAinsi, le Projet de Coopération Technique TCP/BEN/3502 « Restauration des Ecosystèmes de Mangroves du Site RAMSAR 1017 en République du Bénin » a vu le jour en avril 2015. Programmé pour une durée de deux ans, le projet vise essentiellement la mise en place d’un système de gestion durable des écosystèmes de mangrove ayant pour principal objectif de contribuer au bien-être et à la sécurité alimentaire des populations riveraines. Ce projet pilote englobe six communes du Bénin : Abomey-Calavi, Ouidah, Kpomassè, Bopa, Comé et Grand-Popo.

A ce jour, ce sont 196.000 plants de palétuviers, d’acacias et d’eucalyptus qui ont été réceptionnés par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) et distribués aux populations pour ensuite être mis en terre.

Retrouvez plus d’informations dans l’article de la Nouvelle Tribune (ou en cliquant sur l’image ci-dessus)

[:]