fermer

Le Cedre dépêché au Bangladesh suite à la marée noire dans les Sundarbans

[:fr]

 

logoLe Cedre, pour Centre de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux, est une association créée le 25 janvier 1979 dans le cadre des mesures prises suite au naufrage du navire pétrolier « Amoco Cadiz ». Il fournit conseil et expertise pour la gestion des pollutions accidentelles des eaux.

« Le 15 décembre 2014, redoutant un sévère impact de la pollution sur l’environnement de la mangrove (sanctuaire de dauphins protégés) et sur la population qui en tire sa subsistance, le gouvernement du Bangladesh demande une assistance technique aux Nations Unies via le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) afin de lutter contre la pollution et d’en évaluer les impacts.

Image2
Le pétrolier bangladeshi échoué après avoir été heurté par un cargo, un oiseau englué dans du pétrole, sur la rivière Shela, dans les Sundarbans (Photos AFP)

Le lendemain, le gouvernement français assure officiellement son homologue bangladais de la solidarité de la France face à cette catastrophe et lui propose, s’il le juge utile, de mettre à sa disposition l’expertise du Cedre. Un expert du Cedre est envoyé sur le terrain le 20 décembre, à la demande de Mme Ségolène Royal, ministre de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie. Un autre expert du Cedre part, le même jour, dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union Européenne auprès de l’équipe de  Nations Unies pour l’évaluation et la coordination en cas de catastrophe. Cette mission est coordonnée par le PNUD, afin d’apporter assistance et conseils aux autorités du Bangladesh, dans la gestion et la réduction des impacts de la pollution accidentelle engendrée par le naufrage du navire. »

Lire la suite :

Image4
Fiche accident du Cedre

Source :

Southern Star 7 (- Cedre) – http://wwz.cedre.fr/Nos-ressources/Accidents/Accidents/Southern-Star-7

 

[:]